Alors que le musée de l’Éducation du Val d’Oise verra sa subvention 2013 baisser, la direction annonce qu’elle va devoir licencier trois salariés. De son côté, le Conseil général du Val d’Oise justifie sa décision d’allouer moins de fonds à l’établissement par une situation financière du département « de plus en plus préoccupante ». 

 En 2013, le Musée de l’Éducation du Val d’Oise devra fonctionner avec moins de financements. C’est un courrier du Conseil général du Val d’Oise annonçant une baisse de subvention, qui a plongé l’établissement dans une situation délicate. « Cette décision unilatérale prise par un partenaire fondateur du musée, est extrêmement grave et nous contraint à mettre en œuvre la procédure de licenciement des trois salariés du musée afin de pouvoir assumer le paiement des indemnités légales et de respecter la législation », explique le Musée. Un choix incompréhensible pour le personnel qui évoque un partenariat de longue date et 30 ans de patrimoine issu du Val d’Oise et de toute l’Ile-de-France.

Surtout, cette baisse de moyens, caractérisée par « plus de 70% de réduction », tombe mal pour le musée, qui a déjà programmé un certain nombre d’événements cette année et devra assumer les visites avec moins de personnels. « Nous devrons prendre cette décision alors que le programme culturel pour 2013 est établi, des réservations de visites déjà effectuées, deux résidences territoriales d’artistes en établissement scolaire financées par la DRAC ». 

« Une initiative et un pilotage complet par l’Education nationale… mais une dépense départementale »

De son côté, le département évoque les difficultés financières qui l’ont obligé à procéder à de nouvelles coupes budgétaires pour 2013. Face à « l’augmentation constante des dépenses sociales obligatoires et de la baisse brutale de certaines recettes de fonctionnement », le Conseil général a préféré « poursuivre ses missions prioritaires et continuer de même à assurer un service public culturel en faveur du plus grand nombre de Valdoisiens ». Un choix qui l’a poussé à « reconsidérer certaines de ses interventions non obligatoires dont fait partie le subventionnement du musée de l’éducation ».

Et de rappeler que le Musée de l’Éducation du Val d’Oise est une initiative pilotée par l’Education nationale. Pourtant, le Conseil général participe à son financement. « Alors que l’Etat pilote ce musée, alors que le public est composé à 80% d’élèves du primaire et/ou de l’agglomération de Cergy Pontoise (50% des visiteurs viennent de la CACP), le Conseil général en était le premier financeur », précise-t-il.

Le département versera cependant une « ultime aide de circonstance » au musée, pour l’aider à assurer son fonctionnement pour le début de l’année 2013. « Le Conseil général attribuera en ce sens une subvention exceptionnelle de 30 000 € à l’association "Musée de l’Education du Val d’Oise" lors de la séance plénière du vendredi 18 janvier 2013 », précise-t-il.