L’épidémie de grippe s’est stabilisée en Ile-de-France la semaine dernière. Comme les semaines précédentes, les trois types de virus A(H1N1), A(H3N2) et B continuent de co-circuler, sans dominance nette de l’un ou l’autre de ces virus. « La situation observée actuellement ressemble plus à la superposition de trois vagues modestes de grippe plutôt qu’à une épidémie classique. Cela entraîne des hétérogénéités régionales et locales », précisent le réseau des Groupes Régionaux d’Observation de la Grippe (GROG).