Ils ne sont pas parvenus à sauver leur usine. La grève générale illimitée des 62 salariés de Revlon à Bezons n’aura rien changé : l’usine de cosmétique implantée depuis plusieurs dizaines d’année dans le département fermera ses portes le 31 mars prochain. Résultats : tous les salariés sont licenciées les départs ont déjà commencé.
Nicolas LeBlanc, délégué CGT de l’entreprise est au micro de Manon Beauvillain.

http://www.dailymotion.com/embed/video/xwv5ng