Le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général du Val d’Oise et la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise ont signé ce lundi un pacte pour Cergy-Pontoise. Objectif, contribuer à la création et au développement de l’emploi et des entreprises ainsi qu’à une meilleure coordination des acteurs locaux.
 
Le pacte est un contrat sur 3 ans entre la Région, le Conseil général et l’agglomération de Cergy Pontoise. Un accord qui couvre autant l’innovation que l’emploi, la formation professionnelle, l’apprentissage ou la recherche et l’enseignement supérieur. La démarche s’articule autour de 5 étapes : diagnostic territorial, stratégie, plan d’action et de financement, mise en oeuvre et évaluation.
  

Dominique LEFEBVRE, le président de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, a rappelé la pertinence de l’échelon francilien pour garantir une approche « partenariale et complémentaire et non pas concurrentielle » entre les différents pôles régionaux, parmi lesquels Cergy-Pontoise, au sein de la Confluence Seine-Oise, constitue un bassin de premier rang.

Le Pacte pour le développement territorial de Cergy-Pontoise est au service de quatre axes stratégiques : le renforcement des solidarités ; l’aménagement économique durable ; le soutien à l’innovation, aux filières et à l’attractivité ; le soutien aux PME et à l’entrepreneuriat.
 
Il est financé par la Communauté d’agglomération pour 4,8 millions d’euros, la Région Ile de France pour 1,2 million d’euros.
 
Le Conseil général contribuera à ce pacte à hauteur de 616 256 euros sur trois ans, comprenant une somme de 408 071 euros pour la requalification des parcs d’activités, ainsi que des crédits pour l’appui à la constitution d’un pôle cosmétique à Cergy-Pontoise et en soutien aux actions de la MIFE.