Un obus a été retrouvé dans un colis endommagé au centre de tri de la Poste à Argenteuil. Après intervention d’une équipe de déminage, l’engin s’est révélé inoffensif.
 
Panique à la Poste hier à Argenteuil. Une munition de 90 mm de la Première Guerre mondiale a été retrouvée dans un colis endommagé au centre de tri. Le paquet provenait de Plaisir (Yvelines) et était destiné à un homme de Colombes (Hauts-de-Seine). Une équipe de déminage a été appelée à intervenir. Le bâtiment a été évacué pendant une heure. Plus de peur que de mal : l’obus était désarmé.