Rodolphe Burger compose en 2001 le Cantique des cantiques pour la cérémonie de mariage d’Alain Bashung, d’après le texte traduit de la bible par Olivier Cadiot. En mémoire de l’ami disparu, il reprend ce texte dans une nouvelle version à deux voix, la sienne et celle de la chanteuse israélienne Ruth Rosenthal, qui interprète le texte en hébreu…

Comme une réponse évidente à ce poème biblique, Rodolphe Burger a choisi dans une seconde partie de mettre en musique le texte du poète palestinien Mahmoud Darwich S’envolent les colombes, qui est ici porté en arabe avec puissance et délicatesse par Rayess Bek, un jeune musicien libanais issu du hip hop et du slam. Rodolphe Burger, l’ancien leader du groupe Kat Onoma, est un musicien virtuose. Ses expériences musicales en solitaire l’ont fait collaborer avec Françoise Hardy, Jeanne Balibar, Jacques Higelin ou encore Alain Bashung… mais aussi avec des musiciens des quatre coins du monde. Il crée des passerelles entre les sons et tisse des liens entre les hommes et les cultures

Le 8 février à 21h au Théâtre Jean Marais à Saint Gratien, Rodolphe Burger, grand musicien de la scène rock alternative française, met son rock contemplatif au service de deux poèmes d’amour immortels et bouleversants de résonance.

Renseignements / réservations :
Direction des affaires culturelles – Centre culturel du Forum
Place François Truffaut à Saint Gratien
Tél. : 01 39 89 24 42 – www.ville-saintgratien.fr

Tarif unique : 17.50 €