Une nouvelle technologie moderne qui remplace le code-barres des documents vient d’être mise en place à la médiathèque André-Malraux d’Ermont. Il s’agit de la RFID, un système d’identification des documents à distance à partir d’une étiquette électronique. 

La médiathèque André-Malraux et l’annexe les Passerelles d’Ermont rouvrent leurs portes au public après 6 semaines de fermeture. Plus de 120 000 documents, ont été équipés de nouvelles étiquettes. Avec l’installation de trois automates de prêt, les usagers pourront enregistrer eux-mêmes leurs prêts et retours. La médiathèque intercommunale va également être équipée, courant février, d’une boîte de retour à l’extérieur du bâtiment où les usagers pourront y déposer tous les emprunts (livres, revues, CD, DVD…) durant les heures de fermeture.

Après la médiathèque Georges-Pompidou de Saint-Leu-la-Forêt en 2011, la médiathèque Maurice-Genevoix d’Eaubonne en octobre 2012, la médiathèque André-Malraux d’Ermont est la troisième structure de lecture publique de Val-et-Forêt à être équipée de ce système novateur, avant sa généralisation sur l’ensemble du réseau d’ici l’année prochaine.