Alors que les salariés de PSA en grève ont exprimé, en assemblée générale, une demande d’aide financière aux collectivités territoriales soutenant leur cause, le conseil municipal de Gonesse a voté une aide financière de 5000 euros aux grévistes. Une trentaine d’entre eux réside en effet dans la commune. 

 Par ce geste, les élus entendent soutenir l’action des salariés de l’usine PSA, située en partie sur le territoire de Gonesse, sur 17,7 ha, soit 10% du site. Une action à laquelle participent des salariés de l’entreprise résidant dans la commune. Un moyen également de faire pression sur la direction du groupe pour la reprise des négociations avec les syndicats.