Le 9 février, la ville de Bezons et plusieurs associations de la commune organisent un diner-spectacle avec pour objectif de récolter des fonds en faveur de la municipalité de West-Bani-Zaïd, en Palestine. Un événement préambule du conseil municipal extraordinaire du mercredi 13 février. A cette occasion, Majdi Irhima Rimawi, emprisonné par les Israéliens, sera élevé au rang de citoyen d’honneur de la ville de Bezons.

Cela se veut comme un « acte fort de la ville de Bezons en soutien aux prisonniers palestiniens ». Majdi Irhima Rimawi, emprisonné par Israel depuis 2002 et condamné à cinq reprises à la prison à perpétuité sera élevé au rang  de citoyen d’honneur de la ville de Bezons à l’occasion du conseil municipal du 9 février. Un soutien à l’époux de Fathiya Irhima Barghouti, première femme maire de Palestine, que la ville dédie à tous les « prisonniers politiques » emprisonnés de manière « arbitraire ». 

La mairie se mobilisera également pour la ville palestinienne de West-Bani-Zaïd. Avec le soutien d’un collectif d’associations bezonnaises sera organisée une soirée festive, le samedi 9 février à partir de 18h30, à l’espace Aragon. Une délégation venue de Palestine sera pour l’occasion présente, dont le maire de West-Bani-Zaïd et des proches de Majdi Irhima Rimawi. 300 Bezonnais sont attendus pour ce dîner-spectacle dont les fonds seront reversés à la municipalité de West-Bani-Zaïd pour acquérir un camion-citerne et ainsi faciliter l’accès à l’eau potable.