Le conseiller municipal d’opposition à Argenteuil, Philippe Métézeau, a adressé au maire une lettre ouverte. Dans celle-ci, également disponible sur son blog, l’élu interpelle la municipalité sur sa gestion du personnel communal, lui reprochant des mutations, licenciements, fin de contrats non renouvelés, cessations de mission ou encore des « mises au placard ». 

Philippe Métézeau (PR) veut des réponses. Alors qu’il constate que depuis plusieurs jours « les protestations et mouvements divers du personnel municipal s’accentuent », l’élu d’opposition adresse une lettre ouverte au maire PS Philippe Doucet. « Certains ne craignent pas de s’exprimer publiquement sur les réseaux sociaux, par pétition, rassemblements, agents, anciens agents et même élus de votre majorité », précise-t-il.

Le conseiller général interpelle Philippe Doucet sur sa gestion des effectifs et dénonce certaines pratiques : « Les mutations arbitraires, mises au placard, fin de contrats… se multiplient. En même temps, des embauches ne paraissent pas être toujours guidées par la bonne marche du service public ou avec équité ». L’élu explique ainsi réclamer un organigramme des services « depuis 5 ans ». En vain. « Zorro-Doucet sauveur d’Argenteuil devient Bernardo-Doucet muet quand il s’agit de parler du personnel municipal », raille-t-il sur son blog. 

Alors que le conseil municipal d’Argenteuil a adopté une « charte de l’accueil », demandant au personnel de « répondre à tous les courriers dans des délais raisonnables », Philippe Métézeau espère que le maire appliquera « à [lui]même » cette orientation.