La police a procédé à 11 interpellations à Gonesse dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Le fruit d’une opération lancée le 22 janvier dernier.

La semaine dernière, la police de Gonesse, notamment épaulée par une unité départementale, a procédé à 11 interpellations dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants à Gonesse. Une intervention  qui s’est déroulé sur deux sites de revente de cannabis, square de la Garenne et square du Nord, dans la cité de la Fauconnière. Une opération qui fait suite à une surveillance des deux sites lancée entre le 22 janvier et le 1er février dernier.

La police décide alors de surveiller le hall d’un immeuble ainsi que les parties communes d’un second, suspectés d’être des lieux de revente de drogue. Les forces de l’ordre noteront une soixantaines de transactions square du Nord, dont 15 donnant lieu à des interpellations, ainsi qu’une vingtaine square de la Garenne, pour autant d’interpellations. La plupart des acheteurs, originaires de la Fauconnière et des Marronniers, sont déjà connus des services de police. La présence de drogue sur eux conforte les forces de l’ordre et leur permet de monter une opération pour prendre les revendeurs en flagrant délit. 

4 personnes écrouées et deux relâchées  

Le 12 février, la police donne l’assaut et procède à l’interpellation de 11 personnes Après perquisitions des domiciles et parties communes, les forces de l’ordre saisissent des balances, des sachets de conditionnement vides, plus de 90 sachets de résines de cannabis d’un poids de 100 grammes, une demi « savonnette », 50 grammes de cannabis en sachet et 430 euros en liquide. Un butin qui s’additionne aux saisies précédentes sur des clients.

Parmi les interpellés, deux jeunes de 15 ans sont remis en liberté. D’autres, sont placés sous contrôle judiciaire. 4 jeunes, âgés de 18 et 21 ans ont en revanche été écroués à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise. Ils ont été condamnés à 4 mois fermes en comparution immédiate.