Venus de Nazareth, Samir, Wissam et Adnan Joubran, héritiers d’une famille de luthiers depuis quatre générations, forment un trio inédit de joueurs d’oud, ce luth arabe aux multiples sonorités. Mondialement connus, les trois frères ont réussi l’alliance de la tradition orientale, basée sur les maqâms, et de l’ouverture aux influences des musiques occidentales.

Leur virtuosité et la vivacité de leurs échanges ne sont pas sans rappeler le trio McLaughin, Di Meola, De Lucia, tout en gardant une profonde identité.
« Je ne conçois pas l’oud comme étant uniquement réservé à une tradition ou à un public particulier » déclare l’aîné, Samir Joubran. A travers les variations ciselées de l’instrument, les trois frères racontent des histoires graves et émouvantes, jouent le contraste intrigant, entre vivacité et retenue, douleur et légèreté. Une musique jamais lisse ni banale, mais d’une formidable densité, habitée de forces intérieures, scintillante d’une braise brûlante.


Le spectacle, tout comme l’album s’intitule AsFâr, ce qui signifie Voyage.
Assurément, les découvrir sur scène est à la hauteur de la proposition.


« AsFâr » par Le Trio Joubran , musique du monde
Vendredi 1er mars, 21 h
Espace Saint-Exupéry
32 bis rue de la Station à Franconville
Tarifs : 16,50 et 22,50 euros – Durée : 1h15
Oud : Samir Joubran, Wissam Joubran et Adnan Joubran – Percussions : Youssef Hbeisch – 
©Marc Ginot