Une des toutes premières copies du chef d’œuvre de Léonard de Vinci – La Cène – se trouve dans la chapelle du château d’Ecouen. Le musée national de la Renaissance expose la toile de celui qui fut l’un des meilleurs élèves de l’artiste italien, Marco d’Oggiono. 


 Cette toile du musée va avoir droit à une véritable opération de restauration.

L’entreprise a débuté en janvier, elle s’achèvera en août 2013. Grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas, cette campagne de restauration a la particularité de se faire sous les yeux du public. En effet, au cœur de la chapelle du château d’Ecouen, à l’emplacement même où Anne de Montmorency l’avait déposée lors de son acquisition au XVIe siècle, l’œuvre est accessible à tous. 

Huit ans après la création de la véritable Cène (1498), Marco d’Oggiono a réalisé une copie presque parfaite du tableau. Mouvement des corps, positions variées des apôtres, couleurs chatoyantes mais surtout multitude de détails apportés sur la table du célèbre banquet donnent une meilleure idée de ce qui a aujourd’hui presque totalement disparu du tableau initial.