Alors que la ville d’Argenteuil a organisé le 28 février une réunion en forme de bilan du mandat de Philippe Doucet, le conseiller municipal d’opposition UMP, Xavier Péricat fustige une « communication dispendieuse et indécente en période de crise »

« Ouf, l’année 2013 n’est pas bissextile », lance l’UMP Xavier Péricat au sujet du «show municipal » du maire PS. Une réunion organisé dans l’«ultime période où l’on peut dépenser sans compter en propagande et autre communication préélectorale aux frais du contribuable ».
 
Le conseiller municipal UMP dénonce une communication « dispendieuse et indécente en période de crise », intervenant après la publication du « magazine mensuel de 25 pages grand format en couleurs de la commune, celle de L’Argenteuillais, un journal hebdomadaire de 20 pages en couleurs et de La Lettre du Maire ». 

Des supports qui ne mentionnent pas « l’endettement » d’Argenteuil, «la suppression de l’abattement qui va toucher les classes moyennes et augmenter une fois de plus leur taxe d’habitation », « la revalorisation des bases fiscales de 1,8 % votée à l’Assemblée Nationale par Philippe Doucet » et « la baisse des dotations de l’Etat également votée par le député », critique Xavier Péricat. 

Et de conclure : « Souhaitons que le mois de mars et les suivants permettent à Philippe Doucet, si ce n’est de son plein gré… du moins par le respect de la loi, de revenir à une communication normale pour notre ville… nous y veillerons ! »