Le constat est implacable. Les ventes se sont effondrées en Val d’Oise dans l’immobilier en 2012 : une baisse de 20% en moyenne. Pourtant, les prix résistent encore et toujours.

 Les notaires d’ile de France ont publié les derniers chiffres du marché de l’immobilier. Le nombre de ventes s’est effondré dans le Val d’Oise en 2012, par rapport à 2011 : -19% pour les appartements anciens, et -20% pour les maisons anciennes.

Par contre, les prix résistent toujours. La baisse, est infime : -0,2% pour les appartements anciens pour le dernier trimestre, soit 2840 euros le mètre carré en moyenne. Pour les maisons, la baisse est de 0,8%, soit 279 500 euros en moyenne.

D’énormes disparités existent entre les communes du département. Les prix bondissent par exemple de près de 15 % sur un an à Argenteuil pour les maisons anciennes, alors qu’ils reculent d’ 1,5% à Cergy. Même constat pour les appartements : -12% à Franconville, et +8% à Sannois !

Les notaires expliquent ce phénomène en avançant que « l’environnement actuel décourage la demande. Les conditions d’obtention des prêts se sont durcies, et les notaires constatent une recrudescence des refus de prêts. »

Ils ne se risquent donc pas à donner leurs prévisions pour l’année 2013 : « Les ajustements, qui se sont mis en place sur les ventes et désormais sur les prix, semblent donc appelés à se poursuivre, sans qu’il soit à la lumière du passé récent possible de faire un pronostic fiable sur l’ampleur et la durée de ce mouvement. »

Prix au m² médian parmi les communes enregistrant le plus de ventes au quatrième trimestre 2012

Commune Prix/m² médian Variation annuelle Variation trimestrielle
Cergy 2 890 euros -5,2% 2,4%
Eaubonne 2 800 euros -3,3% 4,3%
Franconville 2 480 euros -12,4% -5,3%
Saint-Ouen-l’Aumône 2 670 euros -6,2% -0,7%
Sannois 3 230 euros 7,6% 15,5%

 

Prix médian des maisons anciennes parmi les communes enregistrant le plus de ventes au quatrième trimestre 2012

Commune Prix médian Variation annuelle Variation trimestrielle
Argenteuil 280 000 euros 14,3% -1,4%
Cergy 240 000 euros -1,2% -7,1%
Cormeilles-en-Parisis 365 000 euros 4,3% 4,3%
Herblay 320 000 euros -1,5% 3,2%
Jouy-le-Moutier 245 000 euros -1,1% -4,4%