La montagne était trop haute à gravir. En demi-finale de la Ligue des Champions, Pontoise-Cergy s’est incliné 3 à 0 face aux Russes d’Orenburg, champions en titre.

Les champions en titre étaient tout simplement trop forts. Les Russes d’Orenburg ont infligé un sévère 3 à 0 aux pongistes de Pontoise-Cergy, en demi-finale de la Ligue des Champions de tennis de table. Devant les gradins remplis du Hall Omnisports de Pontoise, les Pontoisiens n’ont pas démérité. Mais face à une équipe avec des joueurs au classement bien supérieur, la tâche était trop ardue.

Tout avait bien commencé pourtant. Jian Jun Wang, le Chinois de l’ASPCTT remporte le premier set dans le premier match. Opposé à Vladimir Samsonov, il entame de façon parfaite, avant de s’écrouler peu à peu. il concède les trois sets suivants, et s’incline logiquement (11:8, 2:11, 7:11, 7:11).

Ensuite, la star de Pontoise s’est avancé pour le deuxième match. Le Portugais Marcos Freitas affrontait le colosse d’Orenburg : Dimitrij Ovtcharov. Septième mondial, et récemment médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Londres, le Russe n’a pas fait de détails. Malgré la belle résistance du Pontoisien, il s’impose logiquement 3 sets à 0 (6:11, 10:12, 10:12).

Le show Peter Frantz

Enfin, l’entraineur-joueur de Pontoise, Peter Franz, a joué le troisième match. L’Allemand est rapidement mené 2 sets à 0 contre Alexey Smirnov. Commence alors le show Peter Franz. Devant un public déchainé, il remonte à deux sets partout. Mené 10-6 dans la manche décisive, il met le public debout en remontant de nouveau à 10-10 mais finalement, il perd les deux points suivants (4:11, 6:11, 11:7, 11:9, 10:12).

Pontoise-Cergy s’incline donc 3 à 0, avec les honneurs. Il sera compliqué d’aller chercher la victoire en Russie avec seulement 3 sets empochés à domicile. Mais les Pontoisiens auront à coeur de briller, loin de leur base, et pour sortir la tête haute. Dans une compétition où ils auront montré l’étendue de leurs qualités.