Née à Tournai en Belgique, venue à la sculpture de poupées par la création textile et une certaine esthétique du théâtre, Peggy affuble de fibre synthétique et de rêves poisseux, colore et dévore, monte des histoires et des noms aux personnages, leur plante un décor sur mesure, les présente comme des bêtes de foire…

Habits usés, maquillage forcé et maladroit, yeux énormes à la naïveté inquiétante et inquisitrice : on se trouve dans ce balancement indécis entre le jeu et la destruction, entre le rose et le noir de l’enfance usée, grattée ou travestie.

« J’aime que mes poupées/sculptures soient jolies mais intrigantes, avec un petit quelque chose de décaler. Le cirque, les freaks, les siamoises sont mes thèmes préférés mais aussi l’usure, le temps qui passe… j’aime gratter les matières pour ne garder que la fibre. J’aime le mélange des matières, la récupération,  utiliser ce que j’ai sous la main. »

www.peggy-v.net

« Blind Box » une exposition de Peggy V
du 20 mars au 20 avril au forum