Alors que les commerçants du centre Arc en Ciel de Garges-lès-Gonesse fermeront leurs enseignes de 8h à 10h ce vendredi pour réclamer la renégociation de leurs loyers, la gauche monte au créneau. Francis Parny (PCF), Vincent Chenina (PS) et Yassine Ayari (EELV) font ainsi savoir qu’ils aborderont le sujet lors du prochian conseil municipal de la commune, qui se tiendra mercredi 20 mars. 

Les commerçants demandent à être reçus par le maire et la société propriétaire Epareca. « Les loyers très élevés réclamé parfois en même temps qu’un passif lié à la restructuration du centre sont hors de proportion avec les possibilités commerciale du centre compte tenu de la configuration sociale de la ville », estiment les élus de gauche. Selon eux, si rien n’est fait pour baisser les loyers, « l’existence même de certains commerces pourrait être remise en cause rapidement ».