"Le candidat de la droite, qui ne connait pas Cergy qui n’y habite pas, et dont la seule contribution  connue à la commune  est celle de la spéculation immobilière dans le logement étudiant, a démontré une fois de plus son absence totale d’ancrage dans le quotidien de la ville", réagit Joel Motyl, le président du groupe socialiste de la Ville de Cergy après le meeting de lancement de campagne de Thierry Sibieude, candidat (UDI – PR) soutenu par l’UMP.

"Sans projet, isolé, en déphasage total avec la réalité des Cergyssois, le candidat de l’UMP a donné une vision dépassée, archaïque et rétrograde de la ville de Cergy, de l’agglomération  de Cergy-Pontoise et du territoire en général."

"Au final, cette réunion, pourtant annoncée à grands renforts de publicité,  et  pompeusement intitulée « meeting de lancement de campagne » aura été à l’image du candidat UMP: sans écho et déconnecté de la réalité", conclut Joël Motyl, dans un communiqué.