La ville, qui souhaite concerter tous les acteurs de  cette nouvelle mesure, précise qu’elle ne fera pas appliquer cette réforme en septembre 2013 « pour prendre le temps nécessaire à la réflexion et la construction d’une organisation harmonieuse de la semaine scolaire. » 

 Une première campagne d’informations sur les enjeux et les moyens de cette réforme est actuellement organisée par la municipalité auprès de l’ensemble des corps de métier intervenant sur les différents temps de l’enfant au quotidien. Un questionnaire sera également envoyé à tous les parents d’élèves afin de recueillir leur point de vue sur la question. Des groupes de travail vont être mis en place « pour penser collectivement l’organisation et la mise en place de cette réforme ».

Dans le cadre de cette refondation de l’école, la ville souhaite notamment « mettre l’accent sur la reconnaissance de la spécificité de l’école maternelle » tout en « donnant la priorité à l’école primaire et à ses activités pour assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités ». Argenteuil fait partie du réseau de « villes éducatrices » depuis 2010.