Alors que l’ancien ministre Jérôme Cahuzac a reconnu hier avoir détenu un compte non déclaré à l’étranger, le Mouvement Unitaire Progressiste (MUP) de Robert Hue y voit « bien plus qu’une faute ».

Jérôme Cahuzac a finalement reconnu avoir menti, confirmant l’existence de comptes à l’étranger révélée par Médiapart. Une annonce qui a fait réagir le MUP. Le mouvement initié par Robert Hue estime ainsi que l’affaire qui risque de peser sur le climat politique. « Resteront posées les conséquences politiques d’un comportement individuel d’autant plus insupportable qu’il émane d’un homme public auquel les citoyens d’abord et le président de la République ensuite ont apporté toute leur confiance » , estime le MUP.

Une affaire qui tombe mal, « alors que la relation entre citoyen et monde politique est déjà largement entamée ». Et d’ajouter : « Au moment où les efforts demandés sont énormes, le mensonge et l’aveu sont insupportables ».

Le Mouvement Unitaire Progressiste juge désormais qu’il « est grand temps que pouvoirs publics et organisations politiques portent une éthique nouvelle pour que de tels agissements ne soient plus ni possible, ni même imaginable ».