Le 4 avril à 12h45, le PCF 95 se rendra devant l’usine Renault d’Eragny. Objectif, protester une nouvelle fois contre l’accord national interprofessionnel (ANI), signé entre le Medef et trois syndicats.

Opposé à l’ANI, le PCF 95 avait écrit aux députés PS et MUP du Val d’Oise pour leur demander de ne pas voter le texte à l’Assemblée Nationale. En vain, puisque la fédération n’a reçu à ce jour qu’une réponse de Dominique Lefebvre. Le député PS de Cergy avait été la cible des attaques communistes après avoir signé une tribune dans le JDD [voir notre article].

Loin d’abandonner, Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF95, annonce plusieurs actions. La prochaine se déroulera ce jeudi 4 avril devant l’usine Renault d’Eragny. Les militants distribueront des tracts pour dénoncer « le recul social » qu’engendrerait l’adoption du texte.