La réforme des rythmes scolaires se fera en deux temps à Cergy. « Nous allons expérimenter plusieurs systèmes avant de prendre une décision générale pour 2014 » explique le maire (PS) Jean-Paul Jeandon. Ainsi, trois écoles expérimenteront différentes solutions dès 2013, avant une généralisation en 2014.

« Il faut faire cette réforme. Elle est importante, les enfants doivent être au cœur du système éducatif. Mais il y a des conditions pour le faire. » Jean-Paul Jeandon ne veut pas appliquer la réforme sur les rythmes scolaires trop rapidement dans les 21 groupes scolaires de la ville. Le maire (PS) de Cergy a choisi d’expérimenter en 2013, avant de généraliser en 2014. « Après avoir mené une concertation avec les parents d’élèves, les enseignants, et l’Education nationale, nous considérons qu’il faut appliquer la réforme en deux temps, détaille Jean-Paul Jeandon. D’abord, nous essaierons des dispositifs différents sur trois écoles, dès la rentrée 2013. Puis nous généraliserons ensuite en 2014. » 

A la rentrée 2013, des tests auront donc lieu concernant la demi-journée supplémentaire, le mercredi ou le samedi matin. « Un choix qui n’est pas si évident » estime le maire de Cergy. Un autre dispositif sera testé : un soutien méthodologique réalisé par les professeurs. « J’estime qu’à 16h30, les enfants doivent maîtriser l’ensemble des contenus de la journée, explique Jean-Paul Jeandon. On va donc tester un soutien à l’autonomie, avec les enseignants. » Dans tous les cas, le temps périscolaire dégagé sera regroupé sur deux jours, en deux séquences d’une heure et demi. « Les 45 minutes prévues chaque jour ne nous permettaient pas de mettre en place une vraie activité ».

Une chose est certaine : la plage horaire restera la même et ne bougera pas. La journée débutera toujours à 8h30 et se terminera à 16h30 pour les élèves. « Le temps périscolaire sera bien évidemment pris en charge financièrement par la commune» précise Jean-Paul Jeandon. D’ici la fin du mois d’avril, les trois établissements d’expérimentation seront choisis, en accord avec les enseignants et les parents d’élèves. La concertation continuera pendant l’année scolaire 2013/2014. L’Education nationale mettra d’ailleurs un système d’évaluation en place pour tirer un bilan de l’expérimentation menée à Cergy.

 

http://www.dailymotion.com/embed/video/xypmpu