Alors que Yanick Boedec, maire de Cormeilles-en-Parisis avait écrit à Guillaume Pépy en février pour interroger sur les incidents à répétition sur la ligne J, le président de la SNCF avait invoqué des « incidents exceptionnels ». Alors que la situation ne s’améliore pas, l’élu a de nouveau interpellé l’entreprise dans un courrier. Il critique notamment « le matériel vieillissant ».