L’ancien ministre du Budget a jusqu’au 19 avril pour décider s’il retourne ou non siéger à l’Assemblée nationale. Son ami le député Dominique Lefebvre l’en dissuade. « C’est la seule décision qui lui permette de se reconstruire et de sauver la République ».

Lefebvre : Cahuzac doit renoncer à l’Assemblée… par vonews95

Les interventions médiatiques de Dominique Lefebvre sur l’affaire Cahuzac lui ont valu des critiques localement. Il y a d’abord eu, de la part de son opposant historique, la petite phrase sur « ses amitiés politiques . L’UDI Thierry Sibieude posant la question « qui se ressemble s’assemble ? ». Il y a eu ensuite la sortie du Parti de gauche du Val d’Oise. Mais ce sont les remarques des écologistes, avec qui ils siègent à la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, qui semblent l’avoir piqué au vif. La patronne d’EELV-95 dénonce un « mélange des sphères privées et publiques ». Le député PS et Président de Cergy-Pontoise dénonce des « règlements de comptes », et affirme qu’il ne défend pas Jérôme Cahuzac. « Je suis l’une des trois personnes dans ce pays qui reste encore en contact avec Jérôme Cahuzac pour qu’il ne se foute pas en l’air et pour lui permettre de prendre la bonne décision en faveur de la République et la démocratie d’ici le 19 avril ».

Dominique Lefebvre répond aux attaques… par vonews95

Les opposants locaux de Dominique Lefebvre et ses « amis » écologistes font aussi leur miel d’une petite phrase prononcée par le député socialiste du Val d’Oise concernant un « système médiatique totalitaire ». L’ancien maire de Cergy «regrette cette formule mal interprétée», tout en précisant que « la presse indépendante doit faire son travail mais ne peut pas remplacer la justice.»