Deux individus ont agressé un automobiliste suite à un accident matériel de la circulation. Les deux agresseurs ont écopé respectivement de 10 mois de prison ferme pour le premier et 8 mois avec un aménagement de peine assorti de 2000 euros d’amende pour le second.

C’est un accident banal de la circulation qui a dérapé le 6 mars dernier à 15h30. Suite à un accrochage sur le Pont de Bezons, un automobiliste est violenté par deux autres hommes sortis du deuxième véhicule. Un témoin prend des photos de la scène avec son téléphone portable. Les deux individus prennent la fuite. La victime, un homme de 50 ans demeurant le septième arrondissement de Paris, est laissée inconsciente sur la chaussée. Le quinquagénaire est emmené à l’hôpital par les pompiers. Son agression a entraîné 20 jours d’incapacité totale de travail. 

Les agresseurs confondus par des photos 

Grâce aux photos prises par le témoin, la police retrouve le véhicule, son propriétaire et le deuxième agresseur. Les deux individus, convoqués au commissariat le 4 avril dernier, reconnaissent l’accident mais nient l’agression. Accusés de violence volontaire en réunion et de non-assistance à personne en danger, ils sont présentés en comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Pontoise. Le premier individu, né en 1984 et habitant à Sartrouville, écope de 10 mois ferme. Le deuxième, âgé de 24 ans domicilié à Stains, est condamné à 8 mois avec un aménagement de peine et 2000 euros d’amende.