≪  D’un pupitre surgissent des forets, des bûcherons, des ogres. Il est conseille de s’y précipiter. ≫ Le Monde

« Entre Vintimille et Paris, dans le compartiment 1915 d’un train de la compagnie des wagons-lits, j’ai rencontré un monsieur tout gris, avec un drôle d’accent, une moustache grise, une paire de lunettes rondes à verres fumés bleus, un costume trois pièces et un nœud papillon rose… J’ai oublié son visage, mais pas ses mains. Je les vois s’agiter devant mes yeux quand il s’évertuait à me faire croire, avec quelques silhouettes de papier déchirées, pliées, découpées, qu’il était bien le sixième frère du Petit Poucet. Je conserve toujours précieusement dans ma mémoire ces figurines fragiles et éphémères. Elles furent pour moi, quelques années plus tard, mes premières marionnettes. » Patrick Conan

≪  […] une adaptation fantaisiste et talentueuse du conte de Charles Perrault dans « Petit Poucet en Arménie ». Avec de simples feuilles de papier, déchirées, découpées, pliées ou jetées, Patrick Conan nous fait découvrir le conte célèbre comme nous ne l’avons jamais entendu. C’est tout à fait délirant. ≫ Le Figaro

≪  […] le verbe, la gestuelle, la manipulation, la magie, bref le merveilleux. Un grand, grand BRAVO… ≫ Claude Pieplu, parrain du spectacle

Compagnie Garin Trousseboeuf
www.garin-trousseboeuf.com
Texte, mise en scène, marionnettes et jeu : Patrick Conan

« Petit Poucet en Arménie »

Théâtre – Dès 6 ans
35 minutes – Uniquement sur réservation

Mercredi 24 avril à 15 h 30 à la Médiathèque intercommunale André-Malraux
Samedi 27 avril à 17 h au Centre socioculturel des Chênes
Théâtre de l’Aventure – 1 rue Gambetta à Ermont
01 34 44 03 80 – theatres@ville-ermont.fr