La pièce met en scène ce qui reste d’une communauté dont l’origine est incertaine. C’est la fin des récoltes qui ne sont pas très fructueuses. La famine menace, les femmes ne sont plus fécondes, la communauté pourrait disparaître sous peu. C’est à ce moment précis que l’Ordonnateur choisit de s’appuyer sur les préceptes d’un livre saint, recueil des paroles de la figure divine locale, « l’Immobile ».

Le spectacle porte bien son nom car Julien Guyomard a mis trois ans pour donner vie à cette pièce. Elle trouve son fondement dans la lutte et la foi : pourquoi toujours combattre quand rien ne nous y oblige ? Quels combats mener ? Dans quel but ?

Naissance est une pièce présentant la genèse d’une société humaine, autant au sens politique que rituel. Ce ne sont pas des prophètes ou des moralisateurs qui sont mis en scène mais plutôt des hommes pragmatiques confrontés à une question métaphysique, où chacun y apporte sa réponse. Toutefois, la clairvoyance ne vient pas toujours de là où l’on peut l’attendre …

Cosignée avec Samuel Vittoz, la mise en scène présente le collectif comme une entité à part entière où les discussions intimistes sont jouxtées à la cacophonie de groupe, où différentes scènes et combats se déroulent simultanément, où le spectateur est complètement immergé dans cette communauté qui l’intègre sans l’agresser. Les membres de la compagnie Scena Nostra jouent des figures, sans prénom, qui sont définies davantage par leur fonction que par leur personnalité ou leur histoire. Ils forment ensemble un terreau propice davantage à une fable métaphorique qu’à une anecdote réaliste.

Chaque scène est jouée comme si la vie des acteurs en dépendait. L’énergie déployée n’est pas vouée à exécuter une chorégraphie mais plutôt à prendre le dessus l’un par rapport à l’autre où primera la volonté de vaincre.
Le spectateur assiste donc à un théâtre des corps, un théâtre de la parole qui s’inscrit dans un passé imaginaire où se déroule un jeu de scène impeccable dans un espace parfaitement maîtrisé par les acteurs :

Jean Baptiste Azema, Éric Charon, Éric Jovencel, Frédéric Lopez, Laurent Ménoret, Stanislas Roquette, Yves Robert Viala, Elodie Vom Hofe.
photographie© Scena Nostra

Naissance
Château de La Roche-Guyon, Val d’Oise
Coproduction : Compagnie Scena Nostra, Maison du développement culturel de
Gennevilliers, théâtre de Vanves et le festival théâtral de Villeréal.

7,80 € (compris dans le droit d’entrée du château) – 3 € (scolaires)
Samedi 27 avril à 20h30 – dimanche 28 avril à 17h

Réservation obligatoire : 01 34 79 76 30 ou
service.reservation@chateaudelarocheguyon.fr