La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise a décidé de recourir à la dette obligataire sur les marchés financiers. Objectif, trouver des financements à des taux plus avantageux que sur les marchés bancaires.

Une offre à 10 ans de Natixis, à un taux fixe de 2,6875% et une autre à 15 ans de HSBC, avec un taux fixe de 3,10%. Après une première expérience du genre en 2012, la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise a choisi d’émettre deux nouveaux emprunts obligataires « dans des conditions encore meilleures du fait de la confiance que lui accordent désormais les
investisseurs ».

La collectivité vante les avantages de ce système : « Les taux proposés, la fermeté des propositions et la vitesse à laquelle les émissions ont pu sortir confirment l’intérêt et la confiance des investisseurs pour la CACP. En se finançant directement sur les marchés financiers, la CACP économisera dès 2014, 120 à 160 pb (points de base) par rapport à un financement bancaire classique, soit près de 300 K€ ».