La France a été désignée pour accueillir la 21e Conférence des Parties sur le Climat qui se déroulera en 2015. Les gouvernement a choisi l’aéroport du Bourget, en partie situé sur le territoire du Val d’Oise.

En 2015, Le Bourget accueillera des délégations du monde entier à l’occasion d’un événement majeur. En septembre 2012, le président de la République, François Hollande, avait fait part de l’intention de la France d’accueillir la 21e Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et la 11e session de la réunion des Parties au Protocole de Kyoto. Un souhait qui s’apprête donc à se réaliser puisque la candidature de l’Hexagone a été retenue.

Conformément au règlement interne de la CCNUCC, qui prévoit une rotation annuelle par groupe régional des Nations-Unies, l’accueil du sommet de 2015 devait revenir à un pays d’Europe de l’Ouest. La candidature de la France a été endossée par son groupe régional à l’ONU, le WEOG, le 12 avril dernier, ouvrant la voie à une désignation officielle lors de la COP de Varsovie en novembre prochain. Conformément aux accords de Durban, cette réunion aura pour objectif principal la mise en place d’un nouvel accord international sur le climat, applicable après 2020 à tous les pays.