Un appel anonyme a menacé les locaux de Civitas ce matin à Argenteuil. Depuis, la police a mis en place une surveillance des lieux.

Une plainte a été déposée suite a des menaces reçues ce matin par l’institut Civitas dans ses locaux d’Argenteuil. La secrétaire du mouvement a réceptionné un appel anonyme signalant qu’une bombe allait exploser. Des menaces prises au sérieux par les forces de l’ordre qui ont mis en place des patrouilles autour des lieux. Une enquête a également été ouverte.