Lors d’un conseil municipal extraordinaire réuni le 23 mai dernier, un vœu a été adopté à l’unanimité pour s’opposer à la vente des logements sociaux d’AB-Habitat construits sur la commune de Montigny-lès-Cormeilles. Les élus ont notamment dénoncer le manque de concertation avec l’office.

Le Conseil municipal de Montigny-lès-Cormeilles s’est opposé à la vente des logements sociaux gérés par AB Habitat sur la commune. Un souhait qui rejoint les craintes des locataires qui manifestaient le mois dernier. Les élus ont voulu sanctionner le manque de concertation avec l’office HLM mais également le peu de garanties apportées par les candidats au rachat en terme de maîtrise des loyers, de conditions de vie des locataires ainsi que concernant l’entretien et les investissements. Ils souhaitent également le maintien d’une gestion de proximité de qualité et la préservation des attributions des logements aux habitants de la ville. Ainsi, le report de la délibération soumise au Conseil d’Administration d’AB-Habitat de ce jeudi 30 Mai a été réclamée.

De son côté, la CGT dénonce un « projet néfaste pour les locataires et l’Office AB-Habitat » car la vente « brade le patrimoine public au profit du privé ». Le syndicat précise ainsi que « les logements d’une valeur de 100 millions d’euros seraient vendus 70 millions d’euros ». Il juge en outre que « l’argent des locataire va alimenter les banques au lieu de servir à réaliser l’entretien et les travaux nécessaires ».