Le Conseil Général du Val d’Oise a organisé, le mercredi 22 mai, avec l’association « bien vieillir en France en 2020 » un séminaire sur le thème : « Quelle place pour le bénévolat dans la lutte contre la dépendance, la solitude et isolement des personnes âgées ? ». Objectif, décider d’actions concrètes dans ce domaine.

En 2030, le département du Val d’Oise comptera 95 000 seniors en plus. Le Conseil général en prend note. Il a ainsi adopté le schéma départemental en faveur des personnes âgées, dont le premier axe est de favoriser le « bien vieillir » en Val d’Oise, afin de prévenir la dépendance.

Toujours dans cette optique, des professionnels du service à la personne participaient, aux côtés d’élus départementaux, à un séminaire le 22 mai. Pour l’occasion, des établissements accueillants des personnes âgées, des services d’aide à domicile mais également des communes, des associations, des bénévoles avaient fait le déplacement au Conseil général. Ils sont venus pour débattre et trouver des solutions qui permettraient de rassembler bénévoles et personnes âgées.
Pour cela, plusieurs axes ont été abordés, comme la place du bénévolat dans le département, la formation des bénévoles, la gestion des ressources humaines dans l’association des bénévoles et la mise en réseau des partenaires.

Le Conseil Général a déjà programmé deux réunions pour le moi de septembre. La première portera sur la formation des bénévoles et la seconde sur la reconnaissance et la promotion du bénévolat.