Alors que l’école maternelle du Château-Blanc pourrait perdre une classe la rentrée, par manque d’effectifs,  Ie Front de Gauche de Mériel dénonce la décision de l’Éducation Nationale. Selon lui, « elle porte la marque des politiques continues de baisse des effectifs que le gouvernement Sarkozy a programmées, que le gouvernement Hollande met bien peu d’énergie à inverser ».

Avec a peine plus de soixante élèves inscrits, l’école maternelle du Château-Blanc à Mériel pourrait devoir fermer une classe. Insupportable pour le Front de Gauche de la commune. « Il est vrai que des classes de maternelle avec 21 élèves, c’est de la gabegie ! On est tellement mieux à 30 et plus, quand on a trois ou quatre ans ! », ironise Jean-Michel Ruiz, chef de file du FDG de la ville. Pour lui, la décision de l’Éducation nationale « porte la marque des politiques continues de baisse des effectifs que le gouvernement Sarkozy a programmées, que le gouvernement Hollande met bien peu d’énergie à inverser ».