Le 8 juin à partir de 10h, le PCF invitera les habitants à se réunir devant deux agences bancaires de l’avenue Gabriel Péri à Argenteuil. Objectif, protester contre l’austérité imposée à la population et la spéculation financière des banques.

Les communistes seront dans la rue ce samedi 8 juin. Le PCF d’Argenteuil organise un regroupement symbolique devant les agences de la BNP Paribas et la Société Générale, situées dans l’avenue Gabriel Péri. Sur place les militants distribueront des tracts et feront signer une pétition aux habitants pour protester contre l’austérité et la spéculation bancaire. « Ces 2 banques ont comme caractéristiques que les bonus des traders de la Société Générale ont augmenté en 2012 de plus de 20% et ceux de la BNP Paribas de prés de 15%, alors que l’austérité est imposée aux salariés, aux retraités et plus largement à tous ceux qui vivent de leur travail », arguent les militants. Et d’ajouter « La Société Générale s’illustre notamment par l’annonce de la suppression d’un millier de postes dont la moitié en France. Pendant ce temps son PDG augmente sa part variable de 75% passant à 1 194 000 euros en plus de la part fixe d’un million d’euros ».