Le procès de la collision de Villiers le Bel s’est ouvert à Pontoise cinq ans et demi après l’accident qui avait coûté la vie à deux adolescents. Le policier au volant du véhicule de patrouille, qui avait percuté la moto, dit n’avoir «rien pu faire» pour éviter le choc. Ce drame avait déclenché une flambée de violence sans précédent à Villiers-le-Bel. Retour sur la première journée d’audience avec VOtv :

http://www.dailymotion.com/embed/video/x10n913