L’annonce du décès de Pierre Mauroy ce vendredi a largement fait réagir au sein delà sphère politique valdoisienne. De nombreux élus ont salué la mémoire de l’ancien Premier ministre socialiste.

Suite à l’annonce du décès de Pierre Mauroy, de nombreux élus du Val d’Oise ont tenu à réagir. A gauche, plusieurs fédérations ont rendu hommage à l’homme politique.

Parmi elles, le Mouvement Unitaire Progressiste de Robert Hue. « Pour la génération politique à laquelle j’appartiens, Pierre Mauroy restera l’homme d’union qui est devenu Premier ministre d’un gouvernement de gauche comprenant, pour la première fois depuis la libération, des ministres communistes », explique ainsi le sénateur, qui avait déjà collaboré avec l’ancien Premier ministre. « Ayant pu le rencontrer et travailler régulièrement avec lui, je veux tout particulièrement noter l’aide précieuse qu’il m’a apportée, comme président de la Fondation Jean Jaurès, lorsque j’ai créé avec mes amis la Fondation politique Gabriel Péri ».

De son côté, Pascal-Eric Lalmy, président de la fédération du Val d’Oise du PRG, regrette « un homme d’Etat exceptionnel qui a profondément transformé la France aux côtés du premier président socialiste de la Ve République ». Et de rappeler qu’on lui doit notamment « l’abolition de la peine de mort », « la 5e semaine de congés payés », « la décentralisation » ou encore les « radios libres ».

Les élus du groupe d’opposition départementale Val d’Oise Utile et Solidaire (VOUS) ont également fait part de leur émotion la voix de leur président, Didier Arnal. « Pour nombre de nos concitoyens et hommes de gauche, Pierre Mauroy incarnait et demeura un homme d’Etat, engagé, authentique et fidèle à ses valeurs en construisant une politique progressiste », estime l’élu.

Hommage « appuyé et ému » également du côté du MoDem qui salue « un homme exceptionnel, profondément enraciné dans ses convictions, dans ses idées, dans le peuple français et le tissu populaire du pays ». Et d’ajouter : « Les choix profonds qui étaient les siens, le choix européen et le choix de la décentralisation, étaient des idées justes dont nous devons lui être reconnaissants ».

D’autres personnalités politiques ont également exprimé leurs condoléances sur les réseaux sociaux :