Réagissant aux récents événements qui se sont déroulés à Argenteuil, notamment l’agression jeudi d’une jeune femme de confession musulmane, Georges Mothron, candidat UMP aux municipales monte au créneau. « On ne peut laisser ce climat délétère perdurer au sein d’Argenteuil », estime l’ancien maire UMP.

Au lendemain de la plainte d’une femme portant le voile, qui explique avoir été frappée par deux individus « au crane rasé », Georges Mothron se veut ferme mais prudent. « Même si à l’heure actuelle, les faits doivent encore être établis avec précision par la Police et la Justice, je condamne avec la plus grande fermeté l’agression qui s’est déroulée jeudi dernier dans le centre-ville d’Argenteuil contre une femme de confession musulmane », explique-t-il. Et d’ajouter : « J’attends que tous les auteurs de ces faits soient identifiés, traduits en justice et qu’ils  reçoivent des sanctions exemplaires à la hauteur de la gravité de leurs agissements délictueux ou criminels. On ne peut laisser ce climat délétère perdurer au sein d’Argenteuil ».

L’occasion pour le candidat UMP aux prochaines municipales de glisser un tacle au maire PS concernant sa politique. « La politique sociale, le dialogue avec les représentants religieux, la gestion de l’insécurité conduits par Philippe Doucet ces 5 dernières années ont malheureusement échoué. Ils ont abouti à de véritables fractures au sein de notre ville et tous les Argenteuillais en paient aujourd’hui le prix », juge l ‘élu d’opposition, qui promet, s’il est élu en 2014, « un virage à 180 degrés de la politique municipale ». Ses promesses : « une vraie politique de l’emploi et de l’insertion professionnelle », « une vraie politique sociale pragmatique, sincère et sans clientélisme » et « une vraie politique de sécurité qui ne se mesure pas au nombre de caméras de surveillance installées ».