"L’aide aux communes est passée de 49 millions à 34 millions en 2012 et je pense que 2013 ça va être quelque chose. C’est une remise en cause de projets dans les communes donc des services à la population qui ne peuvent être rendus", a dénoncé le socialiste Didier Arnal, président du groupe d’opposition VOUS lors d’une conférence de presse.

 Le chef de l’opposition au Conseil général s’inquiète aussi des conséquences sur l’emploi. "L’aide aux communes, c’est aussi le maintien d’une commande publique. Et le conseil général est un acteur important. La droite  porte une responsabilité importante dans le  nombre de chômeur qui a augmenté dans ce département"

Didier Arnal montre également du doigt la baisse des subventions accordées aux associations. Dernières en date concernées, selon le chef de l’opposition, les organisations de défense des riverains de Roissy.  "40% de moins pour chacune des trois associations aidées".

Les socialistes du Conseil général, dont certains préparent les municipales, affutent cependant déjà leurs arguments pour les cantonales de 2015. "On peut faire des choix différents des nôtres. Mais je ne peux pas citer une seule politique nouvelle. Aujourd’hui on ne nous parle que de gagner 2 francs six sous par ci par là", dénoncé Didier Vaillant, conseiller général de Villiers le Bel.

Le groupe VOUS ne votera pas vendredi le compte administratif qui sera présenté par la majorité UVO (UMP Non inscrits)