Ce documentaire dresse le portrait de Tim Treadwell, un écologiste controversé et charismatique, et de sa compagne Amie Huguenard, qui trouvèrent tous deux la mort, mutilés par des ours dont ils assuraient la protection.

C’est par hasard que Werner Herzog découvre l’existence de Timothy Treadwell, cet homme qui a vécu régulièrement pendant quinze ans en Alaska, au milieu des grizzlis, avant d’être dévoré par l’un d’eux. À sa mort, il laisse plus de cent heures de rushes censées raconter sa vie au milieu de ses animaux. Werner Herzog, habitué au mégalo, s’empare des rushes, nous les montre tout en menant parallèlement une enquête sur Timothy Treadwell. Mais alors que ce qu’il découvre sur cet homme est tout simplement affligeant, le cinéaste semble vouloir malgré tout en faire un genre de martyr.

Ce documentaire est à double tranchant. Le sujet en lui-même, c’est-à-dire Timothy Treadwell, est tout simplement fascinant, passionnant. La somme d’informations que nous livre Herzog permet au spectateur de se faire une idée du personnage, une opinion. Car Herzog, dans son enquête, n’hésite pas à mettre au jour les ambiguïtés et les zones d’ombre de cette vie hors du commun. Mais ces ambiguïtés contribuent inexorablement à réduire à néant le bien-fondé de l’engagement de cet individu. Alors qu’au début du film nous marchons main dans la main avec Herzog, émerveillé tel un enfant devant cet homme qui approche les grizzlis et leur parle comme s’il avait affaire à de gentilles peluches inoffensives, notre chemin, au fur et à mesure de l’enquête et des révélations qui en découlent, diverge. Nous lâchons la main d’Herzog. Nous ne pouvons alors continuer avec lui cette aventure et adopter son point de vue. La méfiance que nous éprouvons vis-à-vis de Timothy Treadwell ne fait que s’accroître et cède finalement sa place à un pur sentiment d’antipathie.

Carte blanche aux Frères Chapuisat – Cinéma dans la grange – pour adultes
Vendredi 28 juin à 21h
Grizzly Man de Werner Herzog

6 € ; abonnés Utopia 4,50 € ;
étudiant, collégien, lycéen et demandeur d’emploi : 4 €
Grange de l’abbaye de Maubuisson, Avenue Richard de Tour
à Saint-Ouen l’Aumône 01 34 64 36 10