L’aéroport Paris-Charles de Gaulle vient de rouvrir les portes du satellite 5 du Terminal 1 après 18 mois de travaux. Un espace rénové et modernisé qui offre de nombreux service et davantage de places assises.

 Dans le cadre de son programme de réhabilitation de ses bâtiments les plus anciens, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle vient de rouvrir les portes du satellite 5, situé au Terminal 1. « Les 2400 m² du niveau embarquement ont été repensés à la fois en termes d’espace, de design et de services », précise Franck Goldnadel, directeur de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Parmi les nouveautés, un espace coloré dans lequel les 3 anciennes salles d’embarquement on fusionné pour en offrir une seule et unique, plus spacieuse et plus confortable. Le satellite gagne une quarantaine de places assises pour atteindre 340 sièges. Les zones de contrôle de sûreté ont également été revues et optimisées avec trois postes d’inspection filtrage, équipés de nouveaux mobiliers, pour un accès et un temps de passage facilités.

Côté services, les passagers disposent d’un espace de jeux vidéos et d’un espace musique. Il est aussi possible d’accéder à l’espace de travail Atlanteam, équipé d’ordinateurs en libre-service, à une fontaine à eau et un espace fumeur. En outre, plus de 250 m² de surfaces commerciales reçoivent les passagers.

L’A380 de la compagnie Thaï Airways accessible depuis le satellite 5

Les travaux réalisés par Aéroports de Paris incluent la création d’une huitième passerelle au satellite 5. Un aménagement qui permet désormais d’exploiter l’Airbus l’A380 de la compagnie Thaï Airways dans les meilleures conditions.