L’ancien Hôtel de Ville, situé au coeur du quartier Axe Majeur-Horloge, abritera d’ici fin 2015 au rez-de-chaussé un bureau de police nationale. Les travaux débuteront à l’automne, pour une durée de 18 mois.

Innocupé depuis le regroupement en 2006 des services municipaux rue des Gémeaux, l’ancien Hôtel de Ville, situé au coeur du quartier Axe Majeur-Horloge, va retrouver "un rôle majeur dans la ville", annonce la municipalité de Cergy. D’ici fin 2015, cet immeuble entièrement réhabilité abritera au rez-de-chaussé un bureau de police Nationale, accessible par la rue de l’abondance et, dans les étages supérieurs, une résidence pour jeunes actifs composée de 79 studios. L’entrée se situera place du marché.

À la différence d’un commissariat, un bureau de police ne contient aucune cellule de garde à vue et n’est pas ouvert en continu. "Ce nouveau bureau de police permettra au commissariat central de Cergy, installé dans le Grand Centre, de s’agrandir, de se regrouper, d’augmenter ses effectifs et d’améliorer ainsi sa capacité d’action", indique la ville de Cergy.

Jean-Luc Nevache, préfet du Val d’Oise, Yves Jannier, procureur de la République, Jean-Paul Jeandon, maire de Cergy et Dominique Lefebvre, député du Val d’Oise et président de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, signeront le 24 juin la notice de vente provisoire entre l’État, la Ville de Cergy et le groupe Efidis.

Le groupe Efidis, propriétaire actuel de l’immeuble, rendra en charge sa réhabilitation et restera propriétaire du foyer. La municipalité rachètera les locaux du bureau de police pour un montant de 1,2 million d’euros et les mettra à disposition de l’État, dans le cadre d’un bail. Les travaux débuteront à l’automne, pour une durée de 18 mois.
 
"Situé au centre de l’ilôt de la Bastide, le bureau de police et la résidence pour jeunes actifs constituent une nouvelle étape de la requalification du quartier, engagée depuis 1998, se félicite la ville de Cergy. La place du marché et la rue de l’Abondance retrouveront un aspect plus accueillant et plus vivant, à l’image du reste du quartier et de la Ville.