Le compte administratif 2012 au cœur de la séance mensuelle du conseil général. L’opposition socialiste reproche à la majorité de ne pas avoir assez recours à l’emprunt. Elle prône une relance par l’investissement. Une gestion impossible à mettre en oeuvre selon la majorité.