Après l’annonce de l’élection de Marc Giroud à la tête du Parc naturel régional du Vexin français, le Groupe d’opposition départementale, Val d’Oise Utile et Solidaire (VOUS), a dénoncé « les manœuvres de quelques uns ». Son président, Didier Arnal, cible tout particulièrement la droite.

Lundi soir, Marc Giroud, maire de Vallangoujard, a été élu président du Parc naturel régional du Vexin français. L’élection anticipée avait été programmée après le décès de Jean Pichery. Une nomination dénoncée par la gauche départementale. « Pendant 2 ans, le président du Parc naturel régional du Vexin Français (PNR), Jean Pichery et le 1er Vice Président Jean-Pierre Bequet ont démontré dans le cadre d’une entente remarquable et remarquée qu’il était possible et ce malgré des sensibilités différentes, de faire vivre une gouvernance intelligente dans l’intérêt du territoire, des maires et des Valdoisiens concernés », estime Didier Arnal, président du groupe VOUS.

C’est pourtant bien Marc Giroud qui a recueilli 21 voix contre seulement 12 pour le maire socialiste d’Auvers-sur-Oise. « Ce soir, seul le sectarisme et l’orchestration de basses manœuvres dont la droite départementale a coutume, justifient cette élection pour succéder à Jean Pichery dont je salue, ici, l’engagement dont il a fait preuve ces dernières années », continue Didier Arnal, avant de conclure : « Selon le souhait de quasiment l’ensemble des élus du PNR, il aurait été préférable et naturel que Jean-Pierre BEQUET assume la présidence du regretté Jean Pichery jusqu’aux élections municipales de mars 2014 ».