Alors que le T5 entrera en service le 1er août prochain, reliant ainsi Garges-Lès-Gonesse au centre de Saint Denis, les élus de la commune valdoisienne estiment que la ligne doit être prolongée.

Le conseil municipal de Garges a voté à l’unanimité une motion en faveur du prolongement du T5 vers Dugny/Le Bourget. Un souhait qui va à l’encontre de la majorité de Gauche régionale, hostile au projet. La droite a pourtant réussi à fédérer dans la commune valdoisienne. « L’enjeu du prolongement du T5 se veut un vecteur de désenclavement de nos villes, pour améliorer les déplacements de nos concitoyens vers des bassins économiques en plein développement. Le T5 est un enjeu majeur pour la bataille de l’emploi sur nos villes », explique la commune.

Celle-ci a donc décidé d’écrire au président du Conseil Régional d’Ile de France, pour lui demander d’inscrire le prolongement du T5 dans son protocole d’accord Etat/Région 2013/2017. La commune se tourne également vers Eurocopter, qui s’installera bientôt à Dugny/Le Bourget en créant 2 500 emplois. « Je viens de saisir son PDG afin de le sensibiliser à ce projet de développement et de lui proposer une rencontre prochainement », explique le maire UMP de Garges, Maurice Lefèvre.