Un individu a ouvert le feu à plusieurs reprises depuis sa fenêtre samedi à Villiers-le-Bel. L’homme pris pour cible n’a pas été blessé.

Plus de peur que de mal. Il est 15 heures samedi quand les policiers son appelés pour des coups de feu, rue Matisse à Villiers-le-Bel. Sur place, la victime, un homme âgé de 32 ans, explique avoir été la cible de trois tirs d’arme de poing. Il désigne un pavillon, expliquant que le tireur était installé à une fenêtre au premier étage. Munis d’une description du suspect, les fonctionnaires demandent aux quatre personnes présentes dans la maison de sortir et procèdent à des palpations afin de vérifier si l’un d’eux est porteur de l’arme. Sans succès. Ils progressent ensuite dans l’habitation où ils retrouvent finalement celle-ci cachée dans un faux plafond. Deux douilles ont par ailleurs été ramassées par les forces de l’ordre.

La victime reconnaitra le tireur, un homme âgé de 36 ans domicilié dans le pavillon, parmi les individus contrôlés. Les raisons de l’agression sont pour l’heure inconnues.