Ce mardi, les policiers ont interpellé un homme qui violentait sa mère à Taverny. A l’arrivée des fonctionnaires, l’homme a brandi une arme qui s’est révélée être factice.

Il est 3h15 ce mardi quand les policiers son appelés à Taverny pour une personne âgée violentée par son fils. Sur place, les fonctionnaires prennent contact avec l’homme, âgé de 42 ans. Celui-ci refuse tout dialogue et leur jette une chaise. Il menace ensuite les policiers avec un pistolet automatique. Ces derniers décident cependant de ne pas sortir leur arme de service. Ils parviennent désarmer leur agresseur et à le mettre au sol avant de le menotter. L’arme se révélera finalement être factice.

A noter que l’homme interpellé, résidant dans le logement, n’avait ce matin pas été placé en garde à vue. Ses droits on été différés. Sa mère n’a pas souhaité porter plainte, contrairement aux deux fonctionnaires de police mis en joue.