Réagissant aux annonces de Jean-Marc Ayrault concernant la réforme des retraites, Nathalie Elimas, porte parole du MoDem Val d’Oise, critique « une rustine de plus, injuste et qui renforce les inégalités ».

Alors que le gouvernement dévoilait il y a quelques jours ses mesures dans le cadre de la réforme des retraites, le MoDem 95 monte au créneau. « L’annonce du gouvernement n’est pas une réforme des retraites mais une rustine de plus, injuste et qui renforce les inégalités », se désole ainsi Nathalie Elimas. Pour la porte parole démocrate, « cette proposition qui prévoit notamment une hausse des cotisations vieillesse et le passage de la durée de cotisation à 43 ans en 2035 creuse encore les inégalités, entre régimes de retraites, entre Français, entre situations différentes et fait porter sur les jeunes la totalité de la charge ».

Nathalie Elimas en profite pour rappeler la vision du MoDem sur la question des retraites : « Nous préconisons depuis longtemps avec François Bayrou un système unique par points, qui mette fin progressivement aux nombreux régimes spéciaux qui existent en France, une réforme qui
individualise les droits acquis à la retraite, qui permet de partir avec les droits qu’on a acquis à l’âge qu’on choisit et qui est équilibrée dans le long terme ».
Et de conclure : « À l’évidence, il y a un manque de courage et un manque de vision du gouvernement à long terme. »