Alim Qasimov est l’un des très grands interprètes du mugham d’Azerbaïdjan. Dans le cadre privilégié de la grange aux dîmes de l’ancienne abbaye cistercienne, nous sommes emportés par cette musique de l’extase.

L’extase, une aventure intime qui pourtant vous transporte hors de vous-même, une transe destinée à créer l’union avec Dieu. « Quand je me retrouve avec les musiciens dans mon ensemble, il y a une atmosphère qui se met à nous nourrir au-delà de notre volonté, c’est la source de l’imprévisibilité de notre musique. Cela s’approche d’un sentiment d’extase qui conduit à une sorte de méditation. » L’essentiel est ainsi dit par Alim Qasimov lui-même et donne le ton d’un concert dont les vibrations mystiques résonneront dans la grange aux dîmes de l’ancienne abbaye cistercienne de Maubuisson.

La multiplicité des facettes du rapport de l’individu à lui-même, de lui-même à la société, de la culture de cette société à celle des mondes voisins, voilà ce qu’ici la musique mettra en mouvement. Sortir de soi pour ressentir, écouter ces ghazals, formes poétiques qui abordent essentiellement I’amour et la dévotion, à travers la voix d’Alim Qasimov, à travers son échange musical et spirituel avec sa fille musicienne, Fargana Qasimova, et plus largement avec son ensemble, tel est bien le défi proposé lors de ce concert.

Eclairé par ces musiques et la brûlure intérieure des musiciens, ce qui se donnera également à entendre, c’est le rapport d’un artiste, Alim Qasimov, avec une terre dont il est devenu l’emblème musical et le plus grand interprète d’une forme essentielle : le mugham d’Azerbaïdjan. C’est aussi l’harmonie paradoxale d’une culture singulière, modelée tout à la fois par les classiques urbains et les musiques de cour des grands centres culturels d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient, de l’Asie de l’Est et d’Asie centrale, il y a plus de mille ans.

Le chant de l’extase – Alim Qasimov & Fargana Qasimova Central Asian Series, Vol. 6 : Spiritual Music of Azerbaijan – dimanche 15 septembre 16h30 – Abbaye de Maubuisson – Saint-Ouen-l’Aumône

Alim Qasimov
Fargana Qasimova
Voix et percussions
Zaki Valiyev, tar
Rauf Islamov, kamantcha
Rafael Asgarov, balaban

Autour du concert
Visites – Le Buisson Maudit
Conférence – Chant et poésie en Asie intérieure
Table ronde – Dieu et moi
Restauration – Comptoir d’Azerbaïdjan

Tarif plein 20 €
Tarifs réduits 17 € et 15 €
Informations & réservations : Festival d’Île de France
01 58 71 01 01 – www.festival-idf.fr

Navette depuis Paris