L’AAS Sarcelles recrute au plus haut niveau en prévision des championnats de France de Première division. Le club est en contact avec le Suisse Stanislas Wawrinka et il vient de recruter le valdoisien Adrian Mannarino (63e mondial).

« L’objectif, c’est d’offrir le titre au club ». A deux mois des championnats de France de Première Division les ambitions du président de l’AAS Sarcelles, Jonathan Chaouat, sont claires : faire encore mieux que l’an dernier. Pour y parvenir, le club qui a terminé à la quatrième place nationale l’an dernier vient de débaucher Adrian Mannarino. L’ex-Eaubonnais, classé 63e mondial, a notamment créé la surprise cette saison en se qualifiant pour les huitièmes de finale à Wimbledon.

« Je suis très content de faire revenir Adrian dans le Val d’Oise », se réjouit Jonathan Chaouat, « il connaît tout le monde au club et avec les travaux que nous avons réalisé, je suis sûr qu’il pourra s’entraîner dans les meilleures conditions ». Des cours optimisés et une nouvelle salle de musculation, la Ville et la région ont investit plusieurs dizaines de milliers d’euros dans la rénovation du club. Des investissements qui pourraient achever de convaincre la star montante du tennis mondial : le Suisse Stanislas Wawrinka, numéro 10 mondial. Le joueur qui s’est qualifié cette semaine pour les demi-finales de l’US Open a rencontré à plusieurs reprises Jonathan Chaouat avant le tournoi. « Nous avons eu un très bon feeling, reste à savoir s’il pourra se libérer… ».